Jeanne Added "Sensational Symphony" - Sam 20 Juillet - Opรฉra Berlioz

JEANNE ADDED SENSATIONAL SYMPHONY

Samedi 20 juillet 2024 à 20:00

Le Corum, Opéra Berlioz (Montpellier)

==> RESERVATION
(De 10€ à 50€)

« Sensational » : un mot qui appartient à l’univers de Jeanne Added, dont le premier album, sorti en 2015, s’intitulait précisément « Be sensational ». La voici avec un orchestre au grand complet, elle et lui plus sensationnels que jamais.

Jeanne Added est née à Reims. Petite, elle chantait la Reine de la nuit de La Flûte enchantée sans craindre les vocalises qui font éclater les coupes de champagne. Un peu plus grande, elle a étudié le violoncelle puis intégré la classe de jazz du Conservatoire de Paris avant d’étoffer sa formation à la Royal Academy of Music de Londres. Elle s’est produite côté jazz avec Bernard Lubat et Baptiste Trotignon ou, côté rock, avec John Greaves et Bibi Tanga, sans oublier l’indéfinissable groupe Linnake. C’est dire que la musique est chez elle une chose riche et multiple. C’est dire aussi que sa voix si particulière est le fruit d’un timbre hors du commun et d’un travail explorant tous les répertoires. Le jazz et le rock, la chanson, la pop, l’orchestre, tout chez elle s’imbrique, se mêle et se nourrit : « Sur scène, elle s’oublie pour mieux se retrouver, dans l’objectif d’atteindre une certaine transe », écrit Pierre Halloo.

Après avoir fait partie du trio Yes Is A Pleasant Country, elle se lance dans une carrière solo, et l’album « Be sensational » fait réellement sensation.

En anglais ou en français, sanglée de cuir ou non, Jeanne Added donne l’impression de savoir tout faire : musique tribale, ballades entêtantes, rythmes lancinants composent sa planète sonore. Elle joue de la basse et compose, elle rend hommage à Joni Mitchell, elle chante l’amour et la rupture, elle aime intituler ses albums « Radiate » (2018), « Air » (2020) ou « By your side » (2023). Bref, elle nous surprend à chaque détour, elle nous enchante à chaque instant : « Entre les notes, lovée au milieu des fréquences et des rythmes, dans chaque inflexion de la voix, je donne tout. »

Avec son arrangeur Dan Levy (qui avoue : « L’orchestre est ce que je trouve de plus beau au monde »), elle nous offre ici un concert symphonique comme il y en a peu : « Dan a non seulement réarrangé, orchestré, mais aussi réécrit des intros. Voilà qui fait voyager mes chansons dans des sphères complètement inattendues ! »